La Genèse Partie 2.

    Partagez

    Admin
    Admin

    Messages : 17
    Date d'inscription : 06/04/2014

    La Genèse Partie 2.

    Message par Admin le Mar 8 Avr - 14:02

    Le monde d'Ancia fut appelé ainsi par les Elfes, en hommage à leur Divinité bienfaitrice. En effet, à l'origine des Mondes, le Créateur façonna plusieurs mondes et y envoya dans chacun une entité protectrice, créée par ses soins. Le rôle de ces entités était de créer la vie et de faire en sorte qu'elle prolifère et se développe le mieux possible, puis de maintenir leur oeuvre dans la paix. Ce qui ne fut pas le cas pour une entité, Anarkia, qui créa sans le vouloir un peuple destructeur, qui, en enchainant sans cesse les guerres, détruisit en totalité son Monde. Anarkia, fou de rage et de tristesse, s'aperçut du monde presque parfait, crée par sa "soeur" Ancia, et pris de jalousie, décida d'y mettre le chaos.
    Il prit comme décision de créer sa progéniture dans la race la plus corruptible du Monde, les Hommes. Il prit possession d'un Homme de sang royal d'Han-Ashara et eut une relation sexuelle avec sa femme. L'enfant engendré par l'union d'Anarkia et de la femme humaine naquit sous le nom d'Édouard. Il fut élevé avec amour par ses parents qui ignoraient la vérité. Anarkia assassina ses deux parents lorsqu'il fut jeune adulte. Édouard, désespéré et devenu fou par le chagrin, se laissa influencer par Anarkia, qui lui mentit sur le meurtre de ses parents ainsi que sur son origine.

    De son côté, Ancia, prédisant la menace imminente, convia les peuples à se réunir à l'intérieur de l'Icehadès, la montagne sacrée, qui était le point culminant d'Ancia, le lien entre la terre et les cieux, et le coeur magique du Monde, où se trouvait la Materia, matière vivante créant la magie chimérique. Lorsque les représentants des trois peuples furent présents, Ancia divisa, à l'aide de la Materia, son propre pouvoir en onze créatures chimériques qu'elle enferma dans des médaillons du même nombre. Elle donna au peuple Elfe quatre médaillons, Belfalas le faucon à Eleonor, reine de Xénas-Xion, Elvadriel le condor à Ossën, époux d'Eleonor et roi de Xénas-Xion, Laenaya la licorne à Arianwenn, leur fille aînée et monarque du Royaume d'Orion, et Crizalis le cygne à la cadette Nairwenn, dirigeante du Royaume Sylva. Un fut transmis aux Sayanth, Heimdwekée le pégase, par le biais du roi de Saya, Ethane. Les six derniers revinrent aux Humains. Poladeléa le cheval fut destiné à Arthur, roi d'Han-Eltras, Isparine la sirène à Alexia, femme d'Arthur, reine d'Han-Eltras et gouvernante d'Han-Akand, Euziris le dauphin à Ivie, grande soeur d'Alexia et monarque d'Han-Akand, Hypérion l'aigle à Théodore, roi d'Han-Era, Athéna le phénix à Annaeris, femme de Théodore et reine d'Han-Era, et enfin, Myriade le loup à Nicolas, roi d'Han-Ashara. Ancia leur recommanda formellement d'utiliser leur médaillon uniquement à bon escient. Cependant, si l'un des détenteurs des médaillons décidait d'utiliser à mal sa chimère, celle-ci n'agirait pas et resterait neutre.

    Pendant ce temps, manipulé par l'entité maléfique, et rejeté par sa famille, Édouard décida d'envahir petit à petit le nord du Royaume d'Han-Ashara. Il constitua une ville à des fins militaires, son but étant de neutraliser le Royaume le plus puissant, Saya, afin de pouvoir ensuite s'en prendre aux Royaumes plus faibles. D'année en année, la partie nord d'Han-Ashara s'assombrit, la pestilence et la noirceur de la nouvelle ville, Anarkia, se dégageant en grande quantité et étendant de plus en plus son pouvoir maléfique. Il nomma ses terres Oblivion. Cependant, essuyant de nombreux échecs de tentatives d'invasion sur Saya, il s'isola à l'intérieur de ses terres, errant dans sa demeure, et attendant l'heure de sa revanche. Anarkia, déçu par Édouard, se mit à chercher un nouveau moyen pour mettre ses projets à exécution...

      La date/heure actuelle est Mer 19 Déc - 7:03