Partie 9.3

    Partagez

    Cassyfantasya
    Admin

    Messages : 111
    Date d'inscription : 10/04/2014

    Partie 9.3

    Message par Cassyfantasya le Lun 14 Avr - 11:01

    À quelques lieues de leur point de halte, pendant que Freïhr montait la garde, Amélia finit de récolter les ingrédients. Elle se trouvait devant une source d'eau. Elle sortit sa fiole de sa poche pour la remplir. Arrivée à saturation, elle la capsula, et la remit dans sa poche.
    — Voyons si je n'ai rien oublié, dit Amélia en ouvrant son sac afin de faire son inventaire. Prenons la liste dans l'ordre. Donc, il y a des feuilles d'Eucalyptus pourpre, des fleurs de Lorraine blanche, du Saphorium, de la résine de Cyprés de l'Aube, de l'écorce de chêne et la fiole. Bon, tout est là. Nous pouvons retourner au point de halte Freïhr. J'ai récolté tous les ingrédients dont j'avais besoin.
    — Allons-y. Fais attention où tu mets les pieds Amélia, le sentier est assez sinueux.
    Retournant sur leurs pas, Amélia suivit Freïhr de très près afin de ne pas se faire surprendre par les dangers du sentier couvert de plante grimpante et épineuse, et des déformations de terrain, ainsi que des obstacles tels des grosses branches en travers. Du côté d'Hélène, l'atmosphère commençait à se tendre. Elle aperçut au loin des cavaliers en armure noire portant l'emblème du dragon qui rôdaient dans les environs, s'approchant dans sa direction, et le point de halte se trouvait sur le même chemin. De la manière qu'ils avançaient, ils étaient certainement à leur recherche.
    — Oh non ! Encore ces maudits soldats. Ils ne vont jamais nous lâcher. Il va falloir que je n'aille pas plus loin, pensa-t-elle, et que j'aille sitôt prévenir Dannah de leur présence, mais à la rapidité qu'ils avancent je vais vite me faire repérer.
    Hélène avait très peur. Son cœur battait à plein régime. Elle s'était cachée, agenouillée derrière une grosse branche d'arbre, et les observa un moment afin de trouver le courage pour sortir de sa cachette.
    — Ce n'est pas en restant cloué ici que je vais me montrer efficace. Bon tant pis, j'y vais, dit-elle après ce moment d'hésitation.
    Malgré le risque qu'elle encourut, Hélène sortit de sa cachette et se dirigea vers le point de halte, mais causant un vacarme, elle attira accidentellement le regard des cavaliers dans sa direction, et dès qu'ils l'on vu, ils se mirent à la pourchasser. Bien que la peur l'envahissait, elle garda son sang-froid courant à vive allure à travers ces sentiers presque impraticables, et heureusement que ce sentier était sinueux, elle distança légèrement les soldats dont leurs montures se trouvaient ralenties.
    — Sylvania... Que fais-tu ici ? Dit Freïhr en arrivant à destination.
    — Je passais dans le coin et j'ai rencontré ces deux jeunes filles.
    — Oui, nous avions plus ou moins fait connaissance, lança Dannah.
    Freïhr regarda autour de lui, et il eut le sentiment qu'il manquait quelqu'un.
    — Où est Hélène ?
    — Elle est quelque part dans cette direction, dit Dannah en désignant de son index. Elle est partie marcher un peu.
    — Tu as entendu la même chose que moi, s'assura Dannah auprès de Sylvania ?
    — Non, tu n'as pas rêvé, Dannah, regarde là-bas.
    — Freïhr... Dannah, au secours, hurla Hélène à répétition.
    — C'est Hélène, dit Dannah.
    — Qu'a-t-elle encore fait, lança Amélia comme pour la blâmer ?
    Arrivée à leur hauteur, Hélène n'avait même pas eu le temps de tout expliquer que l'apparition des cavaliers suffisait pour résumer le tout.
    — Sylvania, dit Freïhr, monte sur cette monture, et prend Ashélia avec toi. Dannah, Hélène, et Amélia, vous la suivrez.
    — Que vas-tu faire, rétorqua-t-elle ?
    — Une diversion, je pars les retenir. Emmène-les en direction de Laenaya. Ne t'inquiète pas, dit-il en langue elfique, tout se passera bien, continua-t-il en lisant dans le regard triste de Sylvania. Je te rejoindrai dès que possible, je te le promets. N'oublie pas, fais attention à toi et aux jeunes filles, c'est tout ce que je te demande.
    Sylvania saisit Freïhr au visage, et lui effleura ses lèvres d'un baiser en guise de réponse, puis, elle monta sur le cheval qui semblait appartenir à Ashélia, et Freïhr prit la jeune fille dans ses bras qu'il plaça calé assise devant elle.
    — Sois prudent toi aussi, dit-elle d'une faible voix.
    — Je le serais... allez files.
    — Je viens avec toi Freïhr, dit Dannah d'un ton déterminé.
    — J'admire ta vaillance au combat Dannah, mais je préfère que tu protèges Sylvania. Elle a la vie de ta sœur entre ses mains.
    — Mais toi...
    — Ne t'inquiète pas pour moi, interrompit-il.
    — Il sait ce qu'il fait, rassura Sylvania d'un sourire forcé.
    — Très bien alors, lança Dannah.
    D'un dernier regard, Freïhr monta sur sa monture et alla défier les cavaliers. Quant à Sylvania accompagnée de Dannah, d'Hélène, et d'Amélia poursuivit leur chemin vers Laenaya. Surgissant de sa droite, un cavalier faillit heurter Sylvania qui avait eu le réflexe de l'esquiver.
    — Je m'en occupe, dit Dannah faisant en sorte de le déstabiliser.
    — Regarde derrière toi Sylvania, il y en a d'autre, dit Amélia.
    — Amélia part devant avec Sylvania, Hélène et moi on s'en occupe. Hélène, tu es prête à utiliser ta magie.
    — Allons cuire du soldat, dit Hélène ironiquement.


      La date/heure actuelle est Jeu 21 Juin - 23:28