Partie 11.1

    Partagez

    Cassyfantasya
    Admin

    Messages : 111
    Date d'inscription : 10/04/2014

    Partie 11.1

    Message par Cassyfantasya le Lun 14 Avr - 11:29

    — Freïhr, dit Sylvania en le secouant légèrement afin de le réveiller.
    — Sylvania, que fais-tu debout à cette heure ? Il est encore tôt.
    — La reine souhaite te voir.
    — Me voir ? De sitôt.
    — Oui... Des messagers sont partis tôt ce matin. Et je pense qu'elle a une mission à te confier.
    — Quel genre de mission ?
    — Je n'en sais pas plus. Je pense que tu devrais aller la voir.
    — D'accord. Laisse-moi quelque minute afin que je me prépare.
    — Je t'attends.
    Freïhr se leva à moitié endormi, puis alla prendre sa toilette et s'habilla.
    — Je suis prêt Sylvania. Je te suis.
    Sylvania l'emmena voir la reine qui se trouvait dans la grande salle principale.
    — Bonjour Freïhr, tu as bien dormi.
    — Bonjour ma reine dit-il en s'inclinant. Bien que la nuit fut courte, j'ai bien dormi.
    — Bien... Prenons place autour de cette table, je vous invite à prendre votre petit déjeuner.
    — Merci ma reine, dit-il poliment. Ça à l'aire être drôlement bon, dit-il en humant l'odeur du pain chaud qui venait de sortir du four.
    S'installant à table la reine engagea la conversation.
    — Hier j'ai eu une longue conversation avec Aurore, et j'ai tout appris. Je sais maintenant qui se cache derrière toute cette histoire, j'ai été moi-même choqué. Et je suis au courant pour le médaillon maléfique. C'est bien triste.
    — Elle a fini par vous en parler, dit Freïhr.
    — Oui et c'est pour cette raison que je t'ai fait venir ici Freïhr.
    — Aurore et moi nous avons pris la décision d'agir. Ashélia a besoin de soutien. Elle a besoin de la protection de chacun. Et bien que nous prenions un grand risque, nous avions décidé de tenir informés les autres royaumes afin de ne pas agir dans l'ombre, si égoïstement. Aurore souhaite diriger un conseil ici dans ma demeure, afin de mettre les choses au point, et demander le soutien des autres. Nous devons prendre une décision collective.
    — Vous aviez bien  raison ma reine.
    — Donc je continue, j'ai écrit des messages afin de les tenir informés, suivis d'une convocation. Toutes les lettres sont parties très tôt ce matin, hormis celle-ci, car la route qui mène au royaume d'Han-Era est très longue et très risquée pour mes messagers.
    — Et vous compter sur moi pour la livrer à bon port.
    — Vous connaissiez bien ces terres, et sont probablement envahi d'ennemis.
    — Oui je les connais bien, si vous me fournissiez quelques soldats je n'en vois pas inconvénient de refusé.
    — Je t'accompagne Freïhr, intervint Sylvania.
    — D'accord, lui répondit-il.
    — Moi aussi je viens, dit une voix derrière.
    — Tiens ? Tu es déjà debout Dannah, dit Sylvania.
    — Non Dannah, refusa Freïhr.
    — Mais je ne suis plus une enfant. Je sais me battre.
    — Oui j'ai vu que tu sais te battre. D'ailleurs, tu es une remarquable combattante, mais ta place est auprès de ta sœur. Et elle a besoin de toi. Veille sur elle.
    — Oui j'ai compris.
    — Bien...
    — Freïhr je te remets la lettre, dit la reine, sache d'en prendre le plus grand soin.
    — Oui ma reine, vous pouvez compter sur moi.
    — Sylvania je te charge de choisir et convoquer des soldats, prend avec toi un des capitaines de l'armée, il t'aidera à choisir au cas où si tu ne sais pas. Et Freïhr quant à toi, je te nomme chef de cette unité que tu dirigeras.
    — Oui, ma reine c'est un honneur.
    — Vous pouvez disposer comme bon vous semble. Quant à moi, je vais dans mon bureau, car j'ai beaucoup à faire. Je vous souhaite de faire un bon voyage. Et merci d'avoir accepté cette mission Freïhr.
    — Oh, mais de rien, ce fut un grand plaisir de vous servir.
    — Au revoir les enfants, dit-elle en les serrant dans ses bras. Bonne route.
    — Au revoir dirent-ils à la reine.
    La reine les quitta afin de se rendre à son bureau pour s'occuper d'affaire importante. Quant à Freïhr et Sylvania, finirent de prendre le déjeuner.
    — Il était bien bon ce petit déjeuné, dit Freïhr en finissant.
    — Oui, c'est-à-dire qu'Arianwen aime bien être au petit soin avec ses invités.
    — Vraiment.
    Il eut une courte pause, Freïhr avait un air réfléchi.
    — Dis-moi, Sylvania continua-t-il en changeant de sujet, toi qui connais bien la maison. As-tu une idée sur le capitaine que nous devrions prendre.
    — Non je ne sais pas, mais nous devrions nous préparer rapidement si nous ne voulions pas partir trop tard.
    — Oui tu as raison, nous n'avons pas le temps de flâner, puis on verra bien qui on croisera en chemin et qui se portera bien volontaire.
    — En tout cas, j'aimerai bien que ce soit Nathan qui nous accompagne, mais je crains que ce ne soit pas possible, car c'est le capitaine de la garde, et c'est un des plus importants officiers de la maison.
    — Ne t'inquiète pas on fera le tour, on tombera sûrement sur un bon officier.
    — Oui, il y a le capitaine Joachim, Alexandre, Benjamin, William, Venceslas, Karl et Wilfried, je les connais tous et ce sont tous des bons officiers. Je pense que nous devrions faire un tour dans le domaine, dans les casernes, et dans la ville, quand penses-tu ?
    — C'est toi qui connais la maison, alors, je te suis.
    — D'accord. Allons-y.


      La date/heure actuelle est Dim 18 Nov - 22:21