Partie 11.2

    Partagez

    Cassyfantasya
    Admin

    Messages : 111
    Date d'inscription : 10/04/2014

    Partie 11.2

    Message par Cassyfantasya le Lun 14 Avr - 11:31

    Freïhr et Sylvania, allèrent dans leur chambre afin de préparer leur affaire, et de les prendre,  ensuite ils allèrent dire au revoir à leurs amis. Puis ils finirent par aller dans les écuries du domaine où ils retrouvèrent leurs chevaux. Après les avoir attelés, ils les chevauchèrent en commençant à faire leur tour dans le domaine afin de trouver un de ces officiers.
    — Salut jeunes amis.
    — Nathan ? Quelle surprise de te voir, dit Sylvania.
    — Alors, on part en mission ?
    — Oui, dit-elle d'un air timide, Arianwen nous a confié une lettre que nous devions porter au royaume d'Han-Era.
    — Sans escorte ? C'est un peu risqué non ?
    — Justement, intervint Freïhr nous cherchions des hommes qui pourraient nous accompagner. Et comme la surprise de te voir fait bien les choses, je me demandais si pourrais-tu nous orienté vers des hommes dignes d'escortes.
    — A mon avis si vous voulez un de mes conseils vaut mieux voyager en petit groupe qu'accompagné d'une armée, ça serait plus discret et vous passerez inaperçu.
    — Nathan, dit Sylvania, peux-tu nous accompagner ?
    — Hélas, en tant que capitaine de la garde du domaine, je ne peux quitter mon poste sauf en cas d'extrême urgent, ou sous accord de la reine.
    — Oui, je me doutais un peu.
    — Toutefois, je peux toujours demander à la reine de vous accompagner, ça sera un grand plaisir pour moi de chevaucher ensemble.
    — Tu ferais ça.
    — Oui, d'ailleurs j'y vais de ce pas. Allez voir William de ma part. Il se trouve là-bas avec ses soldats.  Dites-lui, de convoquer tous les capitaines et de se rejoint à l'entrée de la ville.
    — D'accord, nous allons faire ça, dit Sylvania, à tout à l'heure Nathan.
    Sous la recommandation de Nathan, Sylvania et Freïhr allèrent à la rencontre du Capitaine William.
    — Laisse-moi faire, dit Sylvania.
    Sylvania descendit de sa monture, et s'avança vers William, laissant Freïhr en retrait.
    — Oh bonjour Dame Sylvania, dit d'une légère révérence.
    — Bonjour, William.
    Le capitaine regarda au-dessus de l'épaule de Sylvania et dit un signe de la main pour saluer Freïhr, qui répondit d'un hochement de la tête.
    — Vous nous quittez déjà ?
    — Enfin... oui et non...C'est-à-dire que nous partons en mission et que nous avons besoin d'homme. Nous avons croisé Nathan dans la cour du domaine, et il souhaite venir avec nous, mais pour cela il doit demander l'accord de la reine donc en l'attendant il nous a dirigés vers toi afin d'avancer les choses.
    — Ah je vois ! Et quel genre de mission que la reine vous a légué.
    — Freïhr possède un message de la reine, et il doit le livrer en main propre au roi Théodore ou bien à sa femme, la reine Annaéris. En tout cas à l'un de ces deux dirigeants.
    — Donc vous allez au royaume d'Han-Era ?
    — Oui, c'est ça.
    — Je me demande pourquoi n'a-t-elle ne pas envoyer un des messagers de la cour pour accomplir cette mission ?
    — Parce que la route en sans doute dangereuse et qu'il faut des personnes de confiance et compétente pour le faire. Et d'ailleurs Nathan ma charger, de te demander de rassembler tous les Capitaines et de l'attendre à l'entrée de la ville.
    — D'accord, vais le faire de suite. Attends-moi ici cinq minutes, je donne les instructions à mes hommes, et je suis à toi.
    — Merci William.
    — Soldat, dit-il en désignant un au hasard.
    — Partez sonner le cor, donnez l'alerte.
    — Oui Capitaine.
    — Et vous quatre dit en désignant dans le tas, vous venez avec moi, et les autres vous pouvez rester ici en attendant les nouvelles instructions.
    — Sylvania, étant donné que vous avez des montures vous pouvez partir devant, mes soldats et moi, nous te rejoignons à l'entrée de la ville, auprès de la première garnison de la garde.
    — D'accord William.
    Sylvania rejoignit Freïhr et après quelques échanges de mot, ils partirent ensemble se rendre à l'entrée de la ville. En se rendant sur place, des capitaines qu'avait reconnus Sylvania étaient déjà présents. En allant à leur rencontre, elle les salua. Et quelque temps plus tard, d'autres en plus de William arrivaient. Certains étaient sur leur monture et d'autres étaient venues à pied.
    — Le capitaine Nathan n'est-il pas arrivé, dit William à Sylvania.
    — Non, toujours pas, attendons-le. Il ne va sûrement pas tarder à arriver.
    — Capitaine, regardez le voilà, dit un des soldats.
    Sur le haut de sa monture, le capitaine Nathan fut acclamé lorsqu'il pénétrait dans la foule.
    — Tiens ? Dit William, lorsque qu'on parle du loup.
    Sylvania, impatiente d'apprendre la nouvelle alla hâtivement à sa rencontre.
    — Alors, quelle est la réponse de la reine ?
    — Bien que cela ne m'avait pas été facile de la convaincre, elle est d'accord que je vous accompagne à mener votre mission à bien.
    Dès qu'elle apprit la nouvelle, elle dégagea une expression joyeuse.
    — Je suis ravie qu'elle ait accepté.
    — Moi aussi je suis ravi. Au début je n'y croyais pas, mais elle a fini par céder.
    — A quel prix ?
    — J'ai été relevé de mes fonctions, j'ai été relevé de ma fonction de capitaine de la garde.
    — Tu as fait ça ! Mais si elle ne le voulait pas, pourquoi y avoir insisté ? Il ne le fallait pas. Pas au point de devoir perdre sa fonction.
    — Ah ah ah, dit-il d'un léger rire. J'ai simplement été relevé de ma fonction de capitaine de la garde. Mais pas de l'armée royale d'Orion. J'ai été nommé Gardien et Commandant des armées pour ma fidèle servitude. Et d'avoir tenu tête à la reine pour partir en mission.
    — Eh ben ça alors ! Quelle surprise ! Elle t-a destiner la plus haute distinction qu'un soldat peut avoir dans l'armée. Toutes mes félicitations Nathan.
    — Merci, mais je n'en demandais pas autant, je voulais simplement vous accompagner et me voilà nommé ainsi.
    — C'est parce que tu le méritais.
    — Peut-être, en tout cas nous avons une mission à accomplir, dit-il d'un clin d'œil. Je vois que tout le monde est là, nous devrions faire le briefing maintenant afin de ne pas partir trop tard.
    — Oui tu as raison.
    William et Sylvania descendirent de leur monture et approchèrent en se mettant au milieu de la foule de soldats. Il eut que des capitaines autour d'eux. Ça bavardait dans tous les sens.
    — Puis-je avoir votre attention, dit-il en haussant la voix.
    Le silence fut désormais total. Tous étaient à son écoute.
    — Chers capitaines, chers amis. Notre reine a confié une mission de haute importance à Freïhr, et bien que je ne suis plus capitaine de la garde je suis désormais libre de partir avec eux. Et c'est avec ma promotion de commandant des armées que j'aurai l'honneur de diriger cette opération, et vous êtes ici, c'est parce que j'aurai besoin de quelques hommes environs, une vingtaine afin de nous accompagner. La mission consiste à livrer un message à la famille royale d'Han-Era. Après pour la raison cela devait être sûrement confidentiel, car je n'en sais pas plus. Et je pense qu'il y avait de bonnes raisons. Alors qu'en dites-vous ? Il y a-t-il des questions, des objections  ou bien des Commentaires ?
    Personne ne disait rien. Hormis quelques chuchotements entre eux.
    — Bien, puisque personne ne dit rien, alors cela veut dire que vous êtes tous d'accord. Donc il est venu pour moi le moment de faire mon choix, et de lancer les instructions. Tous d'abord avant de faire mon choix, il y a-t-il des volontaires, des soldats qui souhaitent venir.
    — Moi, dirent-ils l'un après l'autre en s'avançant.
    — Capitaine Venceslas, dit-il en les acceptant l'un après l'autre, Capitaine Alexandre, Capitaine Wilfried, Commandante Blodelwez, Soldat Bella, Soldat Floor, Soldat Balhun, Capitaine Joachim. Non, William je préfère que tu restes ici afin d'assurer la sécurité du royaume. Pour le moment nous sommes onze. Il me faut encore une dizaine de volontaires.
    D'autre c'était avancé.
    — Soldat Elric, Capitaine Sarah, Soldat Rhianon, Soldat Firion, Soldat Edmunt, Commandant Adelbert, plus personne ? Quant à moi, je désigne Soldat Raphaël, Soldat Tristan, Soldat Mordrac, Soldat Tork, Commandante Olga et Capitaine Delphine. Préparez-vous, nous partons dans la journée. Quant aux autres, maintenez la garde, doublée de vigilance. La seule chose que je puisse dire c'est que les temps sont hostiles soyez sur vos gardes.
    — Bien commandant, dirent-ils en chœur.
    — Vous pouvez désormais joindre votre poste, le briefing est fini.

      La date/heure actuelle est Dim 23 Sep - 17:38