Partie 14.1

    Partagez

    Cassyfantasya
    Admin

    Messages : 111
    Date d'inscription : 10/04/2014

    Partie 14.1

    Message par Cassyfantasya le Lun 14 Avr - 12:35

    — Tiens, tu es déjà levée, dit Ashélia étonnée.
    — Je n'ai pas fermé l'œil de la nuit. D'ailleurs, je t'ai observé cette nuit, tu as dû faire un horrible cauchemar. Tu marmonnais, tu hurlais, et tu bougeais dans tous les sens.
    Ashélia, se remémora, et eu des flashes. Puis elle eut un blocage.
    — Oh vraiment, dit-elle d'un sourire ne faisant comme si de rien n'était.
    — Sans être trop curieuse, j'aimerai savoir ce qu'il s'est passé dans ton rêve, ou plutôt dans ton cauchemar de cette nuit.
    — Eh bien....je pense qu'il n'est pas le moment venu d'en parler. Je devrais me lever et me préparer.
    — Oui tu as raison. Une longue journée nous attend.
    Anne se leva, et alla se préparer. Puis elle venait tout juste de finir de s'habiller qu'elle ouvrit les deux battants de sa fenêtre et huma l'air frais, et regarda le magnifique paysage qu'offrait le soleil avec ses reflets orange et rosé, qui plongeait dans la cour dans laquelle elle aperçut Arianwen, Amélia, Ashélia et Aurore, ainsi que  Dannah, qui l'avait aperçu lui faisant un signe de la main.
    — Nous sommes enfin le jour que nous avions tant attendu, monologua-t-elle pensive.
    Du bout de ses doigts, elle prit le médaillon maléfique qu'elle avait récupéré auprès de sa sœur, puis l'observa un moment.
    — Valkyrie Ancia,  marmonna-t-elle, faite que, nous traversons un bon terrain d'entente  et que déterminerons un destin pour ce fameux médaillon et puisse....,
    — Ashélia, Hélène, dit Dannah, dépêché vous le conseil va bientôt commencer.
    — Ils déjà tous là-bas, rétorqua Ashélia.
    — Oui, on attend plus que vous deux au conseil. Que fais-tu ?
    — Oh rien de spécial. Je prie simplement la grâce d'Ancia, et nous en aurons grand besoin tout à l'heure.
    — Et elle te répond ?
    — Oui, Bien sûr qu'elle me répond, et je ressens sa présence.
    — Cela m'intrigue, je suis bien curieuse d'en savoir davantage. Comment fais-tu ? Certains disent qu'il faut des années de pratique. Et toi tu as l'air de le faire sans le moindre effort exceptionnel. Pourtant tu n'as pas subi d'enseignement particulier.
    — C'est vrai, et je ne le sais pas moi-même de la manière que je procède. C'est comme la magie chimérique.
    — C'est impressionnant. Cela veut dire que cela te vient d'instinct.
    — Oui et non, il y des moments que cela vient naturellement, mais j'ai cette impression que c'est elle qui m'appel.
    — Qui t'appelle ?
    — Oui... Comme si elle criait à l'aide, comme si que son énergie se puisait, et qu'elle se mourrait, et qu'elle cherchait de l'aide.
    — Je comprends mieux, certaines choses, intervint Hélène.
    — Certaines choses ?
    — J'ai eu une petite conversation avec notre grand-mère, mais j'ai promis de ne rien te dire, car y a des choses que tu ne devrais pas savoir, pour le moment en tout cas.
    — C'est un rapport avec mes cauchemars.
    — Oui en quelque sorte.
    — Dannah, peux-tu m'accorder quelques minutes, j'ai besoin encore besoin de temps ? Après nous pourrions faire la route ensemble.
    — Oui Ashélia tu peux continuer, au pire si tu te faire gronder je prendrais ta défense. Ne t'inquiète pas. Prends ton temps. Je vais t'attendre dans la pièce d'à coter afin de ne pas te troubler.
    — Merci.
    Anne continua de prier, quand à Dannah, pleine d'admiration pour sa sœur n'avait pas su y  résister et de se rapprocha et discerna les dernières paroles.
    — Puisse votre force et votre sagesse de venir en aide afin que nous ne commettions pas d'erreur. J'espère que les décisions que nous allions prendre soient positives
    A la fin de sa prière, Ashélia sentit un vent frais lui caresser le visage, et ferma les yeux.
    — Courage Ashélia, résonna la voix de la Valkyrie dans son fond intérieur. Vous avez affronté mainte épreuve avec et sans mon aide. Je connais vos valeurs et je sais de ce que vous êtes capable. Aujourd'hui, je ferai mon possible pour vous aider, mais je ne vous garantis rien. Comme tu as pu le constater, mon pouvoir s'affaiblit de jour en jour depuis que les ténèbres ont pris le contrôle de l'Icehadès, et ma vitalité n'ira pas en s'améliorant si cette force ne cesse pas de propager sa malfaisance.
    — Quoi qu'il en soit, vous serez à jamais dans mon cœur.
    — Vous y arriverez, j'ai confiance en la fois et à la sagesse de la Grande-Alliance. Et tout ce qui compte c'est que vous réussissiez. Je serais à vos côtés pour vous offrir ma protection, c'est tout ce que je peux faire.
    — Merci Valkyrie Ancia.
    — A bientôt alors.
    — Oui à bientôt.
    Lorsque la Valkyrie disparut de ses pensées, Ashélia rouvrit enfin les yeux, revenant dans le monde réel.
    — Ca va Ashélia, s'enquit Hélène, tu m'as bien l'air fatigué.
    — Rentrer en contact avec la Valkyrie est très rare, dit Dannah, cela demande une énergie incroyable. Je suis très impressionné, qu'elle ne s'est pas évanouie.
    Dannah, ferma la fenêtre, et prit le bras de sa sœur, et l'accompagna jute qu'au bord de son lit.
    — Assieds-toi, repose-toi un peu.
    — Non, nous avons assez pris de retard comme ça et par ma faute. Ne vous inquiété pas je vais vite me remettre. Allons-y je suis prêtre.
    — D'accord, mais j'espère que tu sais de ce que fais. Je ne sais pas comment tu tiens debout, mais par mon expérience, tu aurais dû t'évanouir.
    — Je ne sais pas non plus.
    — Quelle incroyable énergie, dit-elle dans sa tête, d'où le détient-elle, je serais bien curieuse de le savoir, car cela peut lui coûter la vie, je pense que je devrais me méfier de ce maudit médaillon.
    — Serais-tu jalouse, intervint Hélène.
    — Jalouse, pas du tout, je suis juste inquiète pour son état de santé.
    — Merci Dannah, mais je vais très bien.
    — Moui, dit-elle n'étant guère emballé, aller bien c'est vite dit.


      La date/heure actuelle est Mer 19 Déc - 8:08