Chapitre 14 maquette.

    Partagez

    Cassyfantasya
    Admin

    Messages : 111
    Date d'inscription : 10/04/2014

    Chapitre 14 maquette.

    Message par Cassyfantasya le Mar 15 Avr - 9:04

    Les quatre adolescentes partirent hors du domaine royal, afin de se changer les idées. Les jeunes filles était partie en ville, et y passaient toute la journée. Quant au soir, elles restèrent avant la nuit absolue. Dès leur arrivée dans l'immense cour royale, elles furent immédiatement interpellées par Freïhr, qui était en compagnie de Sylvania.
    — Aurore vous cherche, elle désirait vous voir.
    — D'accord nous nous y rendons, dit Dannah, merci nous l'avoir signalé.
    — Oh mais de rien, tout est bien naturel. Je vous accompagne, dit Freïhr.
    — Je viens aussi, dit Sylvania.
    — Vous préviens que votre mère était folle de rage.
    — Ah oui pourquoi ?
    — Parce qu'elle vous cherchait et que vous êtes partie hors du domaine.
    — Elle s'était mise dans tous ces états pour ça. Nous sommes plus des jeunes enfants. On peut aller là où l'on veut quand même.
    — Certes vous êtes grande, mais vous restez ses enfants à ses yeux.
    — Enfin on y va et on verra bien ce qu'il se passera.
    Maintenant habitué au domaine, ils se rendirent dans la vaste demeure et y la parcoururent machinalement, et s'arrêtèrent devant une porte sur la quelle Freïhr frappa.
    — Entrez, dit une voix à l'intérieur de la pièce.
    En entrant, trois personnes étaient présentes, dont Aurore, Cassandra, et Ashélia, elles attendaient impatiemment les adolescentes. Deux personnes étaient assises dans des fauteuils, quant à la troisième, qui était Ashélia était debout près de la grande baie vitrée. Elle regardait dehors de temps à autre, et tant que les jeunes filles étaient introuvables cela la rendait anxieuse. S'étant retournée, elle aperçut les filles, et prit un ton sévère.

    Elle leur demanda quelle folie leur avait pris de s'aventurer hors de la cour royale. Ashélia se sentait responsable, et s'étant rendu compte de son erreur, elle s'excusa. La reine était tellement inquiétée qu'elle était désolée de s'être emportée. Toutefois, elle leur faisait comprendre que la moindre des choses était de prévenir, afin d'éviter toute inquiétude. Au-delà de cette soucieuse histoire. Aurore n'en restait pas là. Elle les avait cherchées pour leur parler du cheminement à suivre pour le lendemain et les prochains jours, puis il eut autre chose de la part de leur mère. Anne la maitresse des lieux les invita à s'assoir. Aurore commença à les informer sur les lieux qu'elles allaient franchir ainsi que ses dangers auxquelles elle leur joignait des conseils. A la fin Anne adressa une épée à sa jeune fille en guise d'héritage lui disant que celle-ci appartenait à son père. Bien que cette arme ait de la valeur, ce n'était qu'une vulgaire épée destinée avant tout à tuer. Elle repoussa le geste de sa mère, lui disant qu'elle n'en voulait pas et qu'elle serait mieux entre les mains de Dannah. D'autant plus qu'elle reflétait un mauvais souvenir, à travers cette lame elle voyait le visage de son père qui lui manquait beaucoup, ce souvenir lui faisait verser une larme. Malgré son pincement au cœur qu'elle avait envers sa fille,  Anne lui disait qu'elle devait la prend pour mener cette quête, car elle sera dangereuse. La reine continua afin de la convaincre, elle lui expliquait l'importance de cette arme, de son origine à sa magie qu'elle pouvait offrir à son porteur. Ce n'était pas qu'une simple arme telle que Ashélia le pensait. Forgée par les elfes de Xénas-Xion, elle avait quelque chose en plus. Ashélia était très têtue, elle refusait pleinement de la prendre. Anne n'insista pas, elle posa près d'elle. Aurore annonça aux jeunes filles que Dannah ne partira pas avec eux pour mener la quête, ce qui les avait très surpris. Même Dannah, la personne concernée ne le savait pas ce qui lui attendait. La raison était qu'elle devait repartir avec la reine Ivie pour effectuer une mission d'espionnage. Ivie mijote quelque chose, et Aurore comptait sur cette jeune fille pour démasquer la présence d'un complot, après quelques questions des jeunes filles suivies d'explications d'Aurore venait le moment de disposer. Hélène, qui s'apprêtait de sortir de l'appartement, fut appelée par sa mère, qui avait saisi le moment pour lui confier l'arme lui disant au cas où si elle changerait d'avis. Hélène lui faisait un signe d'affirmation, puis elle rattrapa Ashélia qui était déjà parti devant. Quant à Amélia qui était fatigué alla se coucher.

      La date/heure actuelle est Jeu 19 Juil - 1:36