Chapitre 21 maquette

    Partagez

    Cassyfantasya
    Admin

    Messages : 111
    Date d'inscription : 10/04/2014

    Chapitre 21 maquette

    Message par Cassyfantasya le Mar 15 Avr - 23:00

    Suivit de son armée la nouvelle reine d'Han-Akand c'était mis en route afin d'aider sa nouvelle amie. Après quelques jours de route, son commandant en chef lui avait conseillé de posté en discrétion un camp près de la ville d'Athène la capitale du royaume d'Han-Era, où Shaitâne maintenait prisonnier Annaeris la gouvernante de ces lieux. Les jeunes filles ignoraient comment elle allait, si elle était maltraitée ou morte ou au contraire traitée avec soin. Tout ce qu'elle espérait c'était de la retrouvé en bonne santé saine et sauve. Pendant que les soldats préparaient le camp, le commandant pris quelques hommes choisis au premier venu et de les envoyer en reconnaissance afin d'analysé le terrain pour élaborer un éventuel assaut ou bien une opération défensive tout dépendra de la manière que les jeunes filles s'en sortiront. Ils passèrent la nuit dans leur campement provisoire. A l'aurore, Dannah qui s’était levé après Sasha sortit de sa tente et la retrouva un peu plus loin. Sasha était pensive, son regard était fixé sur la ville en face. Humant l'air frais du matin, son visage était blême.  Les images de sa mère défilaient dans sa tête. Elle ne pensait qu'à elle. Dannah l'avait observé un moment avant de se tenir à ses côtés. Elle voyait qu'elle dégageait de la tristesse. Après l'avoir salué, Dannah lui partagea quelques mots d'encouragement afin de la soutenir moralement ce qui lui faisait afficher un léger sourire. Et que bientôt, sa mère sera libre. Annaeris se trouvait dans ses appartements habituels, elle venait juste de sortir de son lit, vêtue d'une simple chemise de nuit qui mettait sa silhouette en valeur elle affichait une mine affreuse. Pourtant, Annaeris âgé d'une trentaine d'années est une très belle femme au physique d'une déesse, mais là on aurait cru une mort-vivant tellement que son beau visage aux traits affiné était pâle, que ses yeux bleu-gris avaient encore les stigmates de son chagrin, et sa belle chevelure blonde en fouillis. Elle se dirigea vers sa fenêtre afin de l'ouvrir, et sentit la douceur du vent sur son visage marquer par tant de douleur. Elle inspira profondément l'air frais tel qu'un drogué prenant des stupéfiants afin de partir vers d'autres horizons pour échapper aux aléas de la vie. Le parfum des éléments du printemps dissimulé dans l'air qu'elle humait lui rendait un frêle sourire tellement que c'était un moment agréable. Mais au moment elle balaya son regard sur le beau paysage qui honorait la beauté de son royaume son cœur était tout comme foudroyé par la foudre lorsque qu'elle repensait à ce Shaitâne qui avait pris possession de ses terres en plus de sa main. Shaitâne était touché par la beauté de la reine, car l'avait demandé en mariage. Bien qu'elle eut un certain dégout, elle n'eut pas le choix d'accepter, car les caprices de Shaitâne retomberaient contre son peuple, et il l'avait déjà mise en garde dans le cas si elle refusait, et étant proche de ces derniers elle ne se fiait pas de trop, et la perte de Sasha amplifiait son malheur, et Taïsen était dans le coup. Shaitâne l'aurait corrompu et elle ne sait pas de quelle manière qu'il l'aurait fait. Bien qu'elle crut à l'annonce de la mort de Sasha fait par Taïsen, elle pria chaque jour Ancia de toute son âme de toute sa foi, espérant qu'elle soit toujours en vie et que cette histoire soit fausse. Quand elle sortit de ses pensées, elle se questionna sur le cauchemar qu'elle était en train de vivre. Etait-ce possible ? Et elle se demanda ce qu'elle pourrait vivre de pire. Plusieurs fois le mot suicide lui venait à l'esprit, mais jamais elle n'eut le courage de passer à l'acte. Le mot courage, et espoir lui redonnait gout à la vie, mais pour combien de temps se disait-elle ? Hormis ses encouragement, elle se remémorait de son passé ce qui donnait un peu de gaité à sa vie, mais dans certaine condition elle était sur la rupture, comme d'ailleurs à ce jour lorsque le mariage sera signé officiellement, elle ne sait pas si elle résistera de ne pas franchir le seuil de la porte de la mort. D'un soupir, elle refaisait face à la réalité. Laissant la fenêtre ouverte, elle alla prendre sa toilette. Après s'être séchée, elle vêtit ses vêtements de marié, ensuite elle se coiffa ses longs cheveux qu'elle laissa libres, et mis un peu de maquillage pour masquer les quelques imperfections créées par le chagrin, et pour finir elle mit sa couronne. Elle avait passé beaucoup de temps pour se préparer, et surtout psychologiquement. Accompagné de quelques gardes et de ses suivantes, Annaeris se rendit dans la cour royale et se joignit à l'endroit où avait lieu la cérémonie. Bien que les gens savaient qu'elle le faisait à contrecœur, ils la trouvaient radieuse dans sa tenue de marié. Contrairement, qu'on aurait pu croit sa longue et volumineuse robe n'était pas blanche, mais rouge sang avec des motifs en noir elle était ornée de perle dorée sur le torse ce qui avait surpris mainte personne. Serait-ce volontaire de sa part où bien, un coup de Shaitâne. Vu son sourire, il devait être derrière tout ça en plus sa robe n'était pas dans le style du royaume d'autant plus elle portait l'emblème des terres d'Oblivions, le dragon de souffre de l'Hadès. La reine marchait lentement pour rejoindre son futur mari qui l'attendait en présence d'un homme de fois auprès d'un autel. Tête baissée, elle cachait ses yeux couverts de fines larmes. Shaitâne l'avait trouvé ravissant et que la robe dont il avait fait confectionner lui allait à merveille, mais la reine n'était guère en position pour accepter de telle flatterie. Si elle faisait cette cérémonie, c'était uniquement pour protéger son peuple. Esquivant le regard de Shaitaine, la reine l'ignora d'un dégoût profond. Quant à lui et en tenait pas compte, il se disait que c'était un cap à passer, et que ça lui passera. Au signal de Shaitâne l'archevêque commença son speach avec des discours religieux, et d'autres bla bla aussi ennuyeux qu'à en mourir la reine loucha des yeux de temps à autre, car elle s'en foutait, d'ailleurs elle avait fini de ne même plus écouté tellement qu'elle n'était même pas intéressée, et au moment qu'il parlait de descendance et de famille cela la faisait sourire, car elle ne pouvait donner la vie et lui il ne le savait pas. Quant au discours que de faisait Shaitâne auprès du peuple d'Era, en faisant part de diverses promesses et changement qu'il apportera avec sa nouvelle union dont il montrait fièrement, l'avis, et les expressions sur le visage des sujets étaient mitigé. Certains acclamaient de joie et d'autre huaient.  Pour honorer cette cérémonie, Shaitâne qui était déçu de ne pas avoir eu le second médaillon chimérique tenu sa parole de le lui remettre, toutefois il n'était pas dupe, il avait mis un brise sort pour qu'elle ne puis y avoir recours, puis l'enfila autour de son coup. Et au moment que les choses se finalisent, où les deux mariés s'étaient déjà transmis leurs alliances et qui allèrent échanger un baiser, Sasha qui était accompagné de Dannah et quelques hommes qui étaient toujours dissimulés dans la foule se manifestèrent. Sasha et ses compagnons avaient réussi à entrer dans la ville sans connaître la moindre difficulté. Pourtant, la ville et même la résidence de la reine étaient bien gardées, mais personne n'avait oublié Sasha la fille de la reine, qui d'ailleurs était très respecté par son peuple qu'il soit habitant ou soldat. Ils étaient tout ravis de sa présence, mais à l'aide de la complicité des soldats du royaume elle devait toutefois se méfier et se dissimulé, car elle était à la l'abri de rien, le monde peu montré de la corruption et trahir d'autant plus des gardes d'Oblivions c'était mélangé à eux, donc elle devait faire attention. Le garde qui était un gradé l'avait demandé de le suivre. Les deux filles avancèrent vers les mariés avec détermination. Shasha, s'y opposa contre cette union, et lui lança des mots qui le contraria. Retrouvant une certaine joie en revoyant sa fille que la reine était tellement émue qu'elle restait sans voix. Se faisait humilier verbalement par son frère, Sasha se contentait de le prendre sur elle pour ne pas sombrer vers une haine intense, et faisant comme si elle n'avait rien entendu elle essaya de remonter le moral de sa mère qui dans ses yeux affichait un regard plein de tristesse et de déchéance. Le désespoir régnait dans ses sombres pensées. Elle eut honte de ne pas avoir été assez forte pour protéger le royaume, honte de ne pas avoir fait confiance à Ancia. Et honte d'être vêtu ainsi, et être désormais marié à un être ténébreux pour protéger son peuple. Est-ce un acte de bravoure de sa part au prix de l'humiliation, mais ceci faisait comprendre à sa fille qu'il était trop tard, ce qui attrista Sasha qui laissa apparaitre des larmes. Quant au Seigneur Shaitâne, il éclata de rire et leur parla comme si qu'il avait tout acquis, mais il oublia que Dannah était au côté de la jeune fille, et qu'elle fera en son possible pour l'aider, et se mêlant  de l'histoire, elle appuya les propos de Sasha, et de ramener tout le monde à la raison, en plus particulier Taïsen, qui montrait un visage froid tout de même hésitant. Shaitâne, avait peur de Dannah, et devenait un obstacle de taille. Menant une certaine agressivité, il ordonna aux soldats de les expulser hors du royaume et de les bannir à jamais. Les soldats Eranth ne bougèrent d'un poil, donc c'était les soldats d'Oblivion qui exécutèrent cet ordre. Suite à leur arrestation, Shaitâne les humilia, mais Dannah l'avait encore touché froidement et lui faisait rappeler de leur combat à la forteresse d'Arizak où il avait été vaincu, ce qui lui faisait ravaler son orgueil. Bien qu'il en riait, il fut froidement touché, ce qui le mena d'ordonnée de les exécuté sur le champ, c'est que alors d'un moment d'inconscience que la reine détourna le regard de tout le monde sur elle. Ce trouvant à une dizaine de mètre de la querelle, elle avait profité de ce moment pour s'éclipsé et de monter sur le bord d'un créneau de la muraille de la ville qui donnait sur la mer, et il y avait de la hauteur. S'étant mise dos au vide, elle se bascula volontairement en arrière. Sasha eut le réflexe immédiat de lui porter secours. Elle se jeta dans le vide, et dans la foulée elle invoqua sa créature chimérique qu'elle contrôla avec adresse. Désormais sur le dos de son aigle, qu'elle ordonna avec amour de volé à toute vitesse pour récupérer sa mère. Mais malgré tout c'est effort la reine s'échoua sur le bord de la falaise. L'aigle déposa Sasha auprès de sa mère. Découvrant son corps inerte, elle eut le cœur foudroyé de douleurs, elle pleurait de toutes ses larmes. Prenant le médaillon dans ses mains, elle avait réalisé que Shaitâne avait neutralisé la magie chimérique du médaillon, et c'était pour cette raison que sa créature de lui était pas venue en aide. Elle avait réalisé qu'elle s'était jetée pour faire croire à un suicide et d'invoquer le phénix afin d'être sauvé et prendre part au combat, mais cela a échoué à cause d'un sortilège. Elle garda le médaillon, sur elle et remonta sur son aigle. La créature pleine de compassion, prise délicatement le corps de la reine dans ses géantes serre, et pris son envol dans les hauteurs retournant à l'endroit de la cérémonie. La reine fut déposée sur le sol. Son corps fut broyé par sa chute. Sasha s'était agenouillé auprès d'elle, en larme. Shaitâne insoucieux n'avait éprouvé aucun sentiment, et qu'avec ce mariage qui était désormais proclamé roi et maitre de ces terres, ce qui ne plaisait guère à tout le monde. A l'instant où les gardes s'apprêtaient de les tuer, Taïsen les débarrassa des gardes en les ayant ôté la vie, et couru vers Sasha pour la protéger, ce qui rendit furieux Shaitâne qui heureusement avait ses hommes machines auprès de lui pour le protéger. Ces êtres sans âme dégainèrent leurs armes afin de les abattre. C'est alors les soldats qui étaient dissimulés dans la foule allèrent les aider. Certains allèrent soutenir Taïsen qui se trouvait près de sa sœur et du corps de sa mère, le cœur noué il maintenait sa rage, et des copains de la même conception que lui le soutenaient. Shaitâne c'était encore mis dans un embarra où il sera encore obligé de mener un combat sachant qu'il n'a plus les humains créer par la science auprès de lui, il était tout rattaché à Sasha et Taïsen. Il n'aurait jamais dû laisser la reine mourir. Il lui restait plus que les Humains mécanisés et quelque garde de l'ex-armée Ashara pour le protéger. Le combat éclata dans la ville. Au retour de Sasha et de quelques soldats d'escortes avec le corps de la défunte reine, des soldats de l'armée d'Han-Akand s'occupèrent d'elle. Sasha gardait espoir pour sa mère, car la magie chimérique est capable de tout, elle n'a pas de limite, donc elle conserva sa mère hors du combat et resta auprès elle pour veiller dessus. Quant commandant en chef donna le signal pour reprendre la ville. Sasha, leur avait tout de même prévenue que les soldats Eranth et ses semblables étaient du côté de l'alliance, et priait de les épargner. Mais une fois de plus Shaitâne se battait comme un lâche sur le dos de son dragon lorsque le combat allait en sa défaveur, il choisit de fuir et de combattre en retrait vers d'autres défenses. Mais le combat n'était pas terminé, il fallait quand même terrasser l'armée opposante constituée en grande partie d'être mécanisé qui était difficile à s'en débarrasser.

      La date/heure actuelle est Dim 23 Sep - 18:01