Chapitre 23 maquette

    avatar
    Cassyfantasya
    Admin

    Messages : 111
    Date d'inscription : 10/04/2014

    Chapitre 23 maquette Empty Chapitre 23 maquette

    Message par Cassyfantasya le Mar 15 Avr - 23:06

    La journée s'annonçait rude pour les habitants de Saint Poladeléa. Tous les villageois qu'il soit noble ou paysan ou qu'il soit pauvre ou riche tout le monde sans exception s'était immobilisé pour préparer des défenses pour protéger la ville. Cela était bien compliqué, car la ville ne disposait ni rempart ni fortification hormis la demeure de la famille royale. Le roi les laisserait volontiers s'y réfugier derrière ses murs, mais il ne pouvait pas accueillir tout le monde à cause du manque de place. La hantise du roi était de voir sa ville de rêve qu'il avait bâti avec passion et fierté se faire assiéger, saccager et la retrouver détruite après la bataille. Il s'en rendrait malade de la voir ainsi. Une idée lui venait à l'esprit, il pensa à sa vieille ville fortifiée d'Alésia qu'il avait hérité des guerres passée au temps des hommes qui pensaient qu'à guerroyer. Elle se trouvait quasi au centre de son royaume un vieux bastion aux défenses hors norme où ses ancêtres avaient triomphé de maintes guerres. Alexia était à ses côtés, elle était censée avoir son aide pour aider Sasha à reprendre son royaume, mais il s'avère que le royaume d'Han-Eltras était aussi en mauvaise posture. Les forces ennemies devaient être tellement nombreuses qu'il avait la capacité d'agir sur plusieurs fronts. Pour assurer les défenses de Saint poladeléa, il avait ordonné à sa femme de prendre la relève de son organisation. Quant à lui, il prit ses meilleurs hommes pour partir à Alésia. Sa stratégie était de faire en sorte d'attirer l'ennemie sur les remparts de cette fameuse ville fortifiée, et de les maintenir bloqués devant, jusqu'à les anéantir jusqu'au dernier. Le roi, nomma ses officiers afin de distribuer les ordres, bien que c'était de la folie, il voulait faire en sorte que Saint poladeléa ne soit pas toucher pars la guerre. Ayant rassemblé ses hommes, chacun faisait leur adieu et se mirent en route. La reine, inquiète avait appelé son roi, afin de lui léguer Djenny sa meilleure combattante et une partie de son unité. Fidèle à sa reine Djenny, exécuta sa demande, de sa haute voix elle appela ses unités pars leur numéro de bataillions. Sa sœur cadette était triste de se séparer d'elle et elle avait insisté pour venir, mais Djenny disait que sa place était auprès de la reine, et l'encouragea. Faisant les adieux à sa sœur, Djenny et sa petite armée rejoignirent les rangs du roi, et quittèrent la ville. Passant par les terres d'Elvenn, ils passèrent près de Mézilac, ici le roi mit la ville en alerte, et envoya des hommes pour avertir les autres villes, sachant que la ville visée était Saint poladeléa, mais le roi n'était pas dupe, car il savait qu'il n'avait aucune chance de battre l'ennemi dans celle-ci. Poursuivant sa route, ils furent attaqués par une étrange unité ennemie. C'était la première fois qu'il voyait de tel soldat, des êtres mécanisé. C'était surement des sentinelles, donc cela voulait dire que leur armée n'était pas loin. Il avait perdu quelques hommes durant cette confrontation. Il ne s'attendait pas de voir de telles choses. Là c'était qu'une simple escouade, alors il ne s'imaginait même pas à l'échelle d'une armée le mal qu'il aurait pour l'écraser. La pression montait, sur le fait qu'il allait combattre contre des machines, des êtres très résistants et là il ne pouvait plus faire marche arrière, il ne restait de compter sur la foi et le courage. Arrivé à leur destination, suivis de personne importante telle que des officiers, Freïhr, sylvania et Djenny, le roi faisait le tour des fortifications et ensemble ils optaient pour une stratégie, et le temps y était compté. Des escouades de sentinelles tournaient autour des fortifications, dans l'espoir de prendre une longueur d'avance sur les assiégeants, et de les attirer sur les remparts, et de les faire échouer. Entre temps à saint poladeléa, sous les prédictions de la reine Nairwen les deux rois elfes s'y était rendu pour porter allégeance au roi d'Han-Eltras, mais la bataille n'allait pas se déroulé en ce lieu, mais à Alésia. L'un des deux était un humain, le roi Richard était le frère d'Arthur, et c'était depuis qu'il s'était uni à la reine Nairwen qu'il est devenu un elfe de cœur. Du coup les rois, se mirent en route en espérant qu'il ne soit pas il ne le se pardonnerait jamais trop tard. Au soir, ils entendirent une sonorité mélodieuse d'un instrument à vent dont seuls les elfes possédaient. Le cœur des hommes rebondit, les elfes étaient là afin de les soutenir. Le roi Arthur les accueillait avec joie. Sylvania, heureuse de voir son père alla le saluer chaleureusement sautant à son cou, et l'embrassa. Freïhr s'avança et salua également les deux rois. Le roi Arthur dit part de ses plans, et les informa sur le type d'ennemis qu'ils allaient affronter. Les rois elfes disait qu'il était chez lui, et que leur armée est à son service, et qu'il était maitre de donné les ordres, les deux rois elfe positionnèrent leurs hommes tels que le roi Arthur avait souhaité. Toute la journée de lendemain, il n'y avait rien, et les jours s'en suivaient. Quand un soir, un vacarme réveilla un garde, qui en voyant la masse noire s'approcher des murs, compris de suite que s'était l'heure de la bataille. Il courut pour sonner le cor d'alerte, qui réveilla tout le monde. Les trois rois suivirent le plan qui avait été étudié les jours précédents.

      La date/heure actuelle est Lun 15 Juil - 20:18