Chapitre 26 maquette

    Partagez

    Cassyfantasya
    Admin

    Messages : 111
    Date d'inscription : 10/04/2014

    Chapitre 26 maquette

    Message par Cassyfantasya le Mar 15 Avr - 23:11

    Sept personnes accompagnèrent Ashélia pour la suite de l'aventure. Auprès d'elle marchait, Cassandra, Aurore, Alyosha, Dannah, Amélia, Hélène et Freïhr. L'Icehadès n'était plus très loin, la montagne était un obstacle de taille, après l'avoir gravi avec ténacité, un dernier effort les conduisait vers un sinistre tunnel où la lumière se faisait rare. Ce mystérieux passage les mena dans les entrailles enflammées de la montagne. Le moment d'en finir était proche, mais la petite communauté ne s'attendait pas à la présence de Shaitâne et ces acolytes. Des échanges de mots houleux ce dirent entendre de la bouche de Dannah, qui dégageait une certaine haine à l'égard de son ennemi, et avait lancé un juron de se venger de la mort de sa grand-tante, mais Shaitâne ne se laissa pas faire, il répliqua et les menaça. Se trouvant en tête du groupe, Ashélia bien que le cœur battant à toute allure lorsque Shaitâne s'approchait d'elle, elle ne manqua pas de courage. Le regard ferme, elle ne bougea pas d'un poil, et ne succombe pas sous les menaces de l'ennemi. Elle lui tenait tête, ce qui ne ravit pas Shaitâne, qui essayait de canaliser sa colère qui avait toutefois montré ses limites, puisqu'elle serait déjà morte, écroulée à terre se vidant de son sang si Alyosha ce n'était pas intervenu prenant le coup à sa place. Un poignard blessa gravement le jeune homme, qui malgré sa douleur s'était maintenu debout pour mener un combat d'où il n'était malheureusement pas très avantagé. Ashélia et Dannah dirent usage de la magie chimérique en menant un combat contre Shaitâne. Cela faisait rappeler le combat qu'ils avaient mené à la forteresse d'Arizak. Il faisait remémorer la scène, où elle avait été blessée à Ashélia, afin de l'impressionner. Les autres compagnons qui combattaient les Amezérante ne faisaient que ralentir les choses puisqu'ils ne pouvaient être tués. Malgré son manque de confiance en soit Shaitâne restait quelqu'un de très impressionnant et très puissant. Leur agilité au combat ne suffisait pas aux deux filles pour en finir avec lui. Alyosha quant à lui n'était pas en très bonne posture. Ashélia, qui eu un coup de folie ou bien savait ce qu'elle faisait donna le médaillon maléfique a ce dernier et lui ordonna de s'en servir. Elle avait foi en la magie chimérique, et elle avait foi en Alyosha, sachant que la magie chimérique peut le soulager. Il réussit tant bien que mal à dompter cette magie qui soit disant ténébreuse. Un combat aérien des deux hommes continuait sur le dos des dragons. Cassandra, qui combattait les Amezerante était distraite par ce combat dans les airs. Elle avait peur qu'il arrivait malheur à Alyosha. Les échanges de coup furent d'une telle violence leur arme étincelèrent lorsqu'elles se croisèrent. Malgré un combat qui demandait beaucoup d'équilibre, ils enchainèrent d'une extrême justesse leur acrobatie de défense comme d'attaque. Heureusement que grâce au sport qu'il pratiquait Alyosha avait développé son agilité et ses réflexes, il se sentait à l'aise dans ce combat, sauf que sa douleur le faisait quelque peu fléchir, ce qui le rappelait à l'ordre. Trouvant une faille dans la garde de son opposant, il entailla profondément ses chairs, qui le blessa mortellement, et qu'il finit par chuter du haut de sa créature dans le marais enflammé. Malencontreusement l'effort dont il venait de faire épuisa ses dernières forces et tenant à peine debout, il sombra aussi dans les flammes de l'Hadès. Dès que le médaillon ténébreux rentrait en contact avec la lave surgissait une lumière aveuglante. Serait-elle la présence du créateur, ou bien d'Ancia ? La matéria qui le composait dégagea toute son énergie. Le lac de feu se changea en eau pure. Les Amézérante s'effacèrent en plein combat, les effleurant comme un vent glacial. Attristé par la mort d'Alyosha, un dernier hommage lui avait été rendu avant de prendre le chemin de retour. Il en avait bel et bien terminé avec cette histoire de médaillon, il temps de passer le cap tournant cette page qui les avait tant marqués et qu'ils n'étaient pas prêts de l'oublier. Le cœur déchiré, ils rentrèrent chez eux, mais nul ne se doutait que cette source, cette eau claire dont sa chaleur tiède était devenue magique, pour ceux qui le méritaient. Elle était capable de guérir toutes blessures tant que le cœur battait, mais elle avait toutefois ses limites qui ne permettaient pas ressusciter les morts.

      La date/heure actuelle est Mer 19 Déc - 8:00